Présentation

L' aappma de chinon est une association agréée pour la pêche et la protection du milieu aquatique .

L'association aappma de chinon est située à l'adresse suivante :

 AAPPMA de Chinon Mairie de Chinon Place du Général de Gaulle -  37500 Chinon 

 

 Président :

  • M Méré Pilippe
  •            
  • Email : 13aappma.chinon@gmail.com

 

 Voir pages suivantes 

 

 

Logo aappma fini

 

Plan d'accès

Présentation de l'association

L'association AAPPMA de Chinon créée en décembre 1902 a pour but :

  • de détenir et de gérer les droits de pêche sur les domaines public et privé de l'Etat, des collectivités locales, des propriétaires et sur ses propres propriétés.
  • de participer activement à la protection et à la surveillance des milieux aquatiques et de leur patrimoine piscicole :
    • lutte contre le braconnage
    • lutte contre toute altération de l'eau et des milieux aquatiques
    • participation à la sauvegarde, à la protection et à la restauration de la biodiversité
  • d'élaborer et de mettre en oeuvre un plan de gestion piscicole ptévoyant les mesures et interventions techniques de surveillances, de protection, d'exploitation des ressources piscicoles de ses droits de pêche.
  • d'effecctuer sous réserve des autorisations, tout travaux de mise en valeur piscicole.
  • de mener des actions d'information, de formation et d'éducation du patrimoine piscicole.
  • de se rapprocher des associations du même bassin ou sous bassin pour constituer des groupements.

En matière d'information, de formation nous proposons tous les ans plusieurs formules d'initiation et de découverte de la pêche avec le concours de Frédéric Brilloux, moniteur guide de pêche :

  • école de pêche à l'année hors vacances scolaires
  • animation dans le cadre de l'opération tickets sports avec la ville de Chinon (petites vacances scolaires)
  • animation pêche et découverte de la Vienne et descente de canoë

Nous sommes depuis plusieurs années confrontés à diverses problématiques que nous tentons de limiter ou d'enrayer :

  • prolifération de plantes invasives sur les berges de la Vienne
  • travaux de restauration d'annexes hydrauliques pour permettre la reproduction d'espèces piscicole comme le brochet, qui permettent aussi des zones de refuges pour d'autres espèces.
  • régulation d'espèces prédatrices comme le grand cormoran qui pose problème avant tout sur les plans d'eau (lac Mousseau d'Avoine).

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 30/01/2017

×